Les activités menées ci-après rentrent dans le cadre global de lutte contre la marginalisation du monde rural et contribuent à l’augmentation des opportunités socio-économiques des populations rurales :

  • aménagement de 34 sources d’eau en district de Rulindo, Gakenke et Kamonyi ;
  • aménagement de 27.82 ha de terrasses radicales dans les districts de Nyabihu, Kamonyi et Muhanga
  • la protection des ressources naturelles par l’installation d’une pépinière d’arbres agro forestiers, forestiers et fruitiers en district de Nyaruguru et par des activités de reboisement sur 18 ha ;
  • le développement des filières soja et maïs dans les districts de Kamonyi, Muhanga, Huye et Nyanza, de la filière pruniers du Japon dans les districts de Rulindo – Gakenke et Nyabihu et la filière riz dans le district de Muhanga
  • l’organisation des formations techniques (sur la culture des pruniers du Japon, de l’ananas et de la pomme de terre) et des formations sur les lois en vigueur dans le pays (loi foncière, loi sur la protection et la conservation de l’environnement, loi sur les régimes matrimoniaux.)

D’autres activités ont été réalisées dans le cadre du renforcement organisationnel :

  • la tenue des réunions statutaires des organes de l’Association (Assemblée Générale, Conseil d’Administration, Commissariat aux Comptes, Secrétariat Exécutif)
  • le renforcement des capacités du personnel par l’organisation des formations et par la participation à des rencontres organisées par différents partenaires de l’Association
  • L’étude du statut de l’unité SOSOMA
  • la gestion des ressources humaines, matérielles et financières de l’organisation

Le budget alloué aux différentes activités est de 291 315 954 Frw et a permis la réalisation des activités prévues à 86%

Les cérémonies de commémoration de la journée internationale pour la femme du 8 mars 2010 ont été célébrée au sein de DUHAMIC-ADRI à Kicukiro à l’hôtel Rain Bow par une conférence débat qui a réuni les membres de l’Assemblée Générale et leurs épouses et les membres du personnel et leurs épouses. Cette conférence a été animée par deux conférenciers, qui ont parlé sur le thème de la journée au niveau national à savoir : « l’égalité des droits et des chances pour les hommes et les femmes ; le développement pour tous »le premier conférencier a parlé sur les concepts genre en général, en se référant sur la culture Rwandaise à l’époque précoloniale et post coloniale. Au Rwanda, la femme été longtemps respectée, la reine gardait les secrets de la cour loyale, donnait des conseils au roi, etc. Il y a même un proverbe Rwandais qui dit Ukurusha umugore akurusha urugo « qui a une femme plus responsable, a un ménage exemplaire » cela montre combien la valeur de la femme est considérée au sein des ménages. Selon la culture rwandaise, l’homme est le chef de la famille mais cela n’empêche que quelques décisions familiales sont prises avec le consentement de l’époux et de l’épouse. L’homme et la femme sont complémentaires, il y a toujours du respect mutuel.

Cependant, il apparaît souvent que même si les femmes sont capables et compétentes, on ne réalise pas l’étendue de leurs connaissances et de leurs compétences du fait que certaines d’entre elles manquent de confiance en elles mêmes. Par exemple on entendra une femme qui s’occupe des travaux ménagers chez elle à la maison dire qu’elle ne fait rien, alors qu’elle se réveille à 5h00’ du matin et se couche à 22h PM sans repos en s’occupant des différentes tâches du ménage.

Au sein de DUHAMIC-ADRI, l’égalité des droits et des chances entre les hommes et les femmes est traduite par le renforcement du pouvoir des bénéficiaires de base dont la majorité sont les femmes dans le processus de prise des décisions et d’accès aux moyens de production afin que ces femmes puissent participer au développement de leurs coopératives et en particulier leurs familles.

L’autre conférencier a parlé sur les lois et politiques genre au Rwanda. Elle a adressé aux participants la synthèse des articles des lois en vigueur au Rwanda, loi sur le patrimoine, loi du travail, loi foncière, loi contre la violence basée sur le genre…… . Ces articles ont été rendus accessibles à la population de base (diffusés en Kinyarwanda) par le Forum des Femmes Rwandaises Parlementaires FFRP). Ces expliquent que les hommes et les femmes ont les mêmes droits au patrimoine, au travail, à la terre,….

Une des femmes participante au débat a rappelé que la planification familiale est l’une des voies pour libérer la femme des surcharges familiales. La femme qui a beaucoup d’enfants n’a pas le temps pour s’occuper des activités économiques. Les hommes doivent collaborer étroitement avec leurs épouses dans ce processus de planification familiale en adhérant activement aux programmes mis en place par l’Etat.

Echanges et débats entre les participants

Après les échanges et débats, les participants ont pris des résolutions suivantes :

*- Organiser d’autres ateliers d’échanges et débats avec les bénéficiaires à la base pour les amener à changer leurs attitudes et comportements en matière du genre afin que la justice et l’égalité des genres soient intégrées dans leurs activités quotidiennes

*- Comme l’éducation de base commence dans la famille, il a été souhaité qu’un autre atelier soit organisé, afin de réunir les enfants des membres et du personnels et pour échanger sur les questions du genre dans leurs familles, ainsi les bonnes pratiques seront partagées

*- Organiser régulièrement les échanges débats sur le genre avec les membres et le personnel

*- Organiser les ateliers d’auto évaluation sur le genre
La journée a été clôturée par le partage d’un verre avec tous les participants et la remise des cadeaux aux femmes à l’occasion de cette journée.

Les hommes accompagnent leurs épouses à recevoir les cadeaux

Fait à Kigali, le 22/03/2010

Suivez les activités 2009 de DUHAMIC-ADRI en Photos !

Les activités réalisées par DUHAMIC-ADRI en 2009 ont porté sur la mise en œuvre des programmes, la gestion financière et les activités en rapport avec la vie institutionnelle de DUHAMIC-ARI.

La mise en œuvre des programmes

Les activités de mise en œuvre des programmes ont porté sur les projets suivants :

  1. Projet du Plan Triennal 2009-2011 financé par Oxfam Novib
  2. Programme triennal de développement économique et promotionnel de la filière bois au Rwanda financé par Frères des Hommes
  3. Projet d’échanges sur les filières agricoles et forums sociaux endogènes dans la lutte contre la pauvreté au Rwanda financé par Oxfam Novib, projet exécuté conjointement par DUHAMIC-ADRI et ACORD Rwanda
  4. Programme de sécurité alimentaire dans le District de Kamonyi financé par Trôcaire
  5. Projet eau et irrigation dans le District de Muhanga financé par PROTOS
  6. Programme de Facilitation du développement des pôles d’Entreprises Agricoles (PEA) autour de la chaîne de valeur soja à Cyeza dans le District de Muhanga , programme financé par IFDC-CATALIST
  7. Programme d’appui à la participation citoyenne dans les secteurs de Nyagisozi et Cyahinda financé par PAGOR
  8. Projet d’intégration du VIH/SIDA en milieu du travail

Ces projets ont été exécutés dans un contexte environnemental favorable tant au niveau interne qu’au niveau externe de DUHAMIC-ADRI ; ce qui a permis la réussite des activités. Au niveau interne, l’amélioration du système de suivi des activités et la gestion financière ont été renforcés. Les rapports périodiques ont été produits à temps et les organes de prise de décision donnaient des orientations au moment opportun.

++++

  • Au niveau externe, la collaboration avec différents partenaires par le financement des activités des programmes, le partenariat avec le gouvernement rwandais à travers son programme d’intensification agricole (CIP), de land consolidation ce qui a contribué à l’augmentation de la production agricole dans les zones d’intervention.
  • La participation de Duhamic-Adri dans les réunions des JAF a permis une bonne synergie avec d’autres intervenants du développement rural, et les représentants des coopératives étaient représentées dans ces réunions où plusieurs sujets sur le développement ont été débattus.
  • La participation de DUHAMIC-ADRI dans les échanges de développement des chaînes de valeur à travers l’Agriprofocus et IFDC-CATALIST- PEA, a permis à DUHAMIC-ADRI d’améliorer les interventions dans les filières agricoles soutenues.

Cependant, le nouveau calendrier du budget annuel de l’Etat qui va de juillet à Juin pour se conformer au statut de la Communauté des pays de l’Afrique de l’Est, a mis DUHAMIC-ADRI dans l’obligation de produire les rapports et les plans d’activités selon le calendrier des districts afin qu’ils soient intégrés à ceux des districts.

3.7 Vie Institutionnelle

Au cours de l’année 2009, des réunions statutaires de l’Assemblée Générale, du Conseil d’Administration ont été tenues régulièrement, les points saillants qui ont été examinés sont le rapport des activités 2008, le Plan triennal 2009-2011, l’Etat d’avancement de la Société SOSOMA Industries sa, l’Evaluation du plan triennal 2006-2008 et d’autres activités en rapport avec la vie institutionnelle de DUHAMIC-ADRI.

Réunion de l’Assemblée Générale du 7 novembre 2009

++++

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des activités planifiées en 2009 ; les membres de l’Assemblée Générale ont effectué des visites de suivi des activités sur terrain dans le district de Kamonyi où ils ont pu voir la récolte du maïs dans le marais de Mpomboli.

Les Responsable de Pôle Muhanga-Kamonyi

Qui explique aux membres de l’assemblée Générale les réalisations sur terrain

Dans le cadre du partenariat, l’année 2009 a été marquée par la signature d’un contrat avec un nouveau bailleur de fonds IFDC-CATALIST, DUHAMIC-ADRI a continué à nouer de bonnes relations avec des partenaires (Gouvernement Rwandais, Bailleurs de fonds, Collectifs dont DAHAMIC-ADRI est membre, Autres intervenants dans le développement) à travers la participation aux réunions auxquelles DUHAMIC-ADRI était invitée.

Visite de la récolte du maïs à Mpomboli

++++

DUHAMIC-ADRI a également renforcé ses liens avec les partenaires de base par des appuis conseils réguliers en matière de gestion des coopératives.

3. Gestion Financière

4.1 INTRODUCTION

La présente partie financière dégage les opérations financières enregistrées au cours de l’exercice 2009. Elle relate les états financiers au 31 décembre 2009

4.1. 1 Les ressources financières

Les activités de DUHAMIC ADRI sont principalement exécutées au moyen des subventions. OXFAM NOVIB étant le bailleur principal de l’Association. Quelques activités de l’Association sont financées par les ressources d’autofinancement.
Spécifiquement, le présent rapport fait état des éléments financiers des projets et programmes suivants:

  • Projet du Plan Triennal 2009-2011 financé par Oxfam Novib
  • Le Programme de Sécurité Alimentaire dans le District de Kamonyi financé par TROCAIRE
  • Le projet eau et irrigation dans le District de Muhanga sous le financement de PROTOS
  • Le Programme triennal de développement économique et promotionnel de la filière bois au Rwanda exécuté dans les District de Nyaruguru et Huye en Province du Sud et dans le District de Rulindo dans la Province du Nord sous le financement de Frères des Hommes.
  • Le projet d’échange et d’apprentissage sur les filières agricoles et forums sociaux- endogènes (Projet KIC), exécuté en collaboration avec ACORD - RWANDA
  • Le programme d’appui à la participation citoyenne exécuté dans le District de Nyaruguru

++++

  • Le projet d’intégration du VIH/SIDA en milieu du travail.
  • Les activités visant le renforcement institutionnel et la performance de l’Association dans ses interventions.
  • Le projet de développement intégré en milieu rural (spécifiquement pour les activités d’audit et l’évaluation finale du projet).

Les éléments financiers contenus dans ce rapport se rapportent aux différents projets et programmes ci-dessous cités. Le budget total des activités programmées en 2009 atteint 460 270 357 Frw. Les dépenses totales de ces activités s’élèvent à 397 173 980 Frw. soit un taux de consommation de 86%

Série 1 : Budget Série 2 : Réalisation

++++

Conclusion et perspectives d’avenir

L’année 2009 était la première année du plan stratégique 2009-2011 financé par OXFAM NOVIB. Les efforts ont été consentis pour atteindre les objectifs fixés. Les interventions auprès du groupe cible se sont focalisées sur les attentes de ces derniers comme défini dans le plan triennal. Ainsi, cinq composantes ont caractérisé ces interventions à savoir :

  • le développement des filières agricoles
  • les mesures de protection de l’environnement
  • les mesures d’hygiène et l’assainissement
  • l’amélioration des capacités de gestion dans les ménages des membres des coopératives
  • protection des droits des bénéficiaires plus pauvres par lobby & plaidoyer

Les progrès ont été réalisés sur le plan des techniques culturales traduites dans l’augmentation des rendements des filières pratiquées (soja, maïs, riz, pomme de terre, blé, fruits et filière bovine laitière)
Les activités d’encadrement et d’appui conseils aux coopératives bénéficiaires ont été parmi les priorités de DUHAMIC-ADRI pour l’acquisition de la personnalité juridique et commencer le processus de désengagement de DUHAMIC-ADRI ;

Dans le cadre de la collaboration avec d’autres intervenants, le partenariat avec le Gouvernement Rwandais, TROCAIRE, PROTOS, PAGOR, et IFDC CATALIST a contribué à l’atteinte des objectifs fixés au cours de l’année 2009.

Concernant la gestion financière, un effort a été enregistré par le suivi quotidien des opérations comptables

Le suivi de l’exécution budgétaire va continuer pour produire davantage les rapports de courte durée.

++++

Pour la continuité des activités de ce plan, au cours de l’année 2010, DUHAMIC-ADRI poursuivra l’exécution du Plan à travers les cinq composantes du plan triennal 2009-2011 par les stratégies suivantes :

  • Suivi du processus d’autonomisation des comptoirs de vente des intrants
  • Plaidoyer et le lobby pour la mise en place des recommandations de l’étude
  • Renforcement du partenariat avec les institutions du gouvernement chargées de la disponibilisation des intrants pour l’augmentation de la production
  • Renforcer la sensibilisation sur le genre et le VIH/SIDA

Afin d’atteindre les objectifs fixés par le plan triennal 2009-2011, une synergie entre les différents acteurs sera mise en œuvre. C’est dans ce cadre que DUHAMIC-ADRI compte aussi continuer la mise en œuvre des projets, Appui à la participation citoyenne dans le district de Nyaruguru en partenariat avec PAGOR, le projet Eau potable et irrigation dans le district de Muhanga, sous le financement de PROTOS, Programme de sécurité alimentaire dans le District de Kamonyi sous le financement de TROCAIRE, Programme de facilitation du développement des pôles d’entreprises agricoles (PEA) autour de la chaîne de valeur soja à Cyeza dans le district de Muhanga sous le financement de IFDC-CATALIST

Des thèmes transversaux seront aussi pris en considération lors de l’exécution des activités notamment la planification familiale et l’intégration du genre et du VIH/SIDA dans les programmes en collaboration avec l’ACORD Rwanda
La recherche de financement aura une attention particulière. Dans ce cadre, des recommandations du plan de mobilisation de fonds seront mises en œuvre et des consultances des appels à propositions en rapport avec nos domaines d’intervention seront répondus favorablement. Un suivi régulier de la Société SOSOMA Industries sa sera fait pour générer l’autofinancement de DUHAMIC-ADRI.

Au cours de l’année 2011, les activités réalisées ont porté sur la mise en œuvre des projets et programmes ; chaque projet ayant des objectifs spécifiques et des résultats à atteindre.

Pour la filière agricole, l’année 2011 a enregistré pour la culture du maïs variété ZM 607 , un rendement moyen qui a passé respectivement de 3,5 tonnes/ha à 4,2 tonnes /ha au sein de la coopérative TUZAMURANE de Cyeza ; et de 2,91 tonnes /ha à 3,9 tonnes /ha au sein de l’Impuyabo. Le rendement du riz varieté WATT a baissé de 7,07 tonnes /ha à 2,5 tonnes /ha suite à l’attaque de cette culture par la Pyriculariose. Pour la filière fruits, 2 500 plants d’avocatiers ont été distribués aux ménages dans le District de Nyabihu à raison de 2 plants par ménage. La culture du blé a quant à elle augmenté de 1200 kgs/ha à 2500 kgs/ha.
Pour la filière bovine, l’amélioration génétique a permis d’augmenter la production du lait passant de 2 l /jour à 16 l/jour dans le District de Gakenke.
Dans la protection de l’environnement, sur 1830 ha prévus, DUHAMIC-ADRI a pu emblaver 751 ha au cours de la saison sylvicole 2010-2011 et 1079 ha pour la saison sylvicole 2011-2012. Les ménages bénéficiaires sont 3607 ménages dont 922 ménages dirigés par les femmes.

Lire tout le rapport

Réalisation de DUHAMIC ADRI en 2010

Suivez les activités 2010 de DUHAMIC en photos

Au cours de l’année 2010, les activités qui ont été mises en œuvre ont porté sur la mise en œuvre des Projets ; chaque projet ayant des objectifs spécifiques et des résultats à atteindre.
Ces projets sont repris ci-après :

1. Plan triennal 2009-2011 financé par Oxfam Novib, dans les districts de Kamonyi, Muhanga, Rulindo, Gakenke, Nyabihu, Nyamagabe, Nyanza, Huye et Nyaruguru

2. Projet Production d’Energie durable à travers le reboisement et l’agroforesterie, financé par IFDC-CATALIST(SEW) mis en œuvre dans les districts de Nyaruguru et Rulindo

3. Programme triennal de développement économique et promotionnel de la filière bois au Rwanda financé par Frères des Hommes, dans le district de Nyaruguru

4. Projet USAID/HIGA UBEHO dans les districts de Muhanga, Ruhango et Rulindo

5. Programme de sécurité alimentaire dans le District de Kamonyi, financé par Trôcaire,

6. Projet eau potable et irrigation dans le District de Muhanga, financé par Protos,

7. Programme d’appui aux Pôles d’Entreprises financé par IFDC-CATALIST dans le district de Muhanga

8. Projet Trajectoire d’Intégration du Genre et Leadership (GMLT) intégré à tous les projets de DUHAMIC-ADRI

9. Projet Intégration du VIH en milieu du travail intégré à tous les projets de DUHAMIC-ADRI

10. Projet d’Appui à la Participation Citoyenne mis en œuvre dans le district de Nyaruguru

Les activités qui ont été mises en œuvre sont :

o Plan triennal 2009-2011, les activités ont été orientées vers :

  l’augmentation de la production agricole et d’élevage par les activités d’aménagement et de valorisation des terrasses radicales et de développement des filières agricoles ;

  renforcement des capacités des membres des coopératives partenaires à travers les formations et l’appui financier en vue de l’augmentation des revenus

  l’appui à la conservation et à la transformation de la production ;

  la protection des ressources naturelles par des activités de reboisement et d’agroforesterie ;

  l’organisation des formations sur des thèmes diversifiés.

  Le renforcement des capacités organisationnelles à travers l’organisation des réunions et des concertations entre les membres, le staff en vue du suivi de la bonne marche des activités planifiées.

o Projet Production d’Energie durable à travers le reboisement et l’agroforesterie

Dans le cadre de ce projet, 650 ha ont été planté ; à 450 ha de reboisement et 200 ha d’arbres agro forestiers.

o Programme triennal de développement économique et promotionnel de la filière bois au Rwanda

Les activités qui ont été réalisées sont l’appui à la structuration des artisans, l’installation des machines pour la menuiserie, la mise en place du système de gestion des machines, l’approvisionnement du bois de qualité, l’étude pour la mise en place d’une entreprise d’achat, de séchage du bois et du comptoir de vente des produits de menuiserie, le renforcement des capacités des artisans à travers les formations.

o Programme USAID/HIGA UBEHO

• Santé et services sociaux

  Appui aux intermédiaires communautaires à travers les formations sur le counselling, trauma et prise en charge des cas de trauma.

  Organisation des réunions de d’échanges des intermédiaires communautaires

  Organisation des camps de vacances pour les élèves des écoles secondaires

• Renforcement économique

  Appui aux groupes d’épargne et de crédit

  Appui aux coopératives

  Organisation des formations des coopératives et pré coopératives sur le développement des coopératives et sur la gestion financière

  Organisation des visites inter coopératives

  Organisation de l’exposition vente des produits des coopératives

  Formation des coopératives

• Education

  Travail avec les associations des parents et des enseignants au niveau de 12 écoles primaires pour améliorer les conditions d’éducation des enfants.

  Enquêtes sur les raisons des abandons scolaires des élèves

  Approche « Ecole Amie de l’enfant »

• Sécurité alimentaire

  Application de l’approche champs écoles pour expérimenter les méthodes d’agriculture bio intensive

  Mise en place des comités des leaders des champs écoles

  Mise en place des champs écoles

• Activités transversales

  Appui aux OVCs en matériel et frais scolaires des écoles primaires et secondaires

  Genre et lutte contre la violence basée sur le genre

o Programme de sécurité alimentaire

Au cours de l’année 2010, le programme sur la sécurité alimenataire a été exécuté dans le District de Kamonyi sous l’appui de Trocaire. Les activités réalisées ont été orientées vers les filières soja et maïs, l’amélioration bovine laitière à travers l’insémination artificielle, le renforcement des capacités des membres des coopératives par les formations sur la culture des champignons comestibles, et le marketing.

o Projet eau potable et irrigation

Le projet eau et irrigation est exécuté dans le District de Muhanga sous l’appui de Protos. Les activités de ce projet tournent au tour de la filière riz. Au cours de l’année 2010, les activités réalisées ont été orientées vers la sensibilisation des riziculteurs sur l’utilisation des intrants agricoles en vue d’augmenter la production du riz en qualité et en quantité, la formation sur les techniques culturales du riz et l’aménagement du canal d’amenée d’eau dans le marais de Ruterana.

o Programme d’appui aux Pôles d’Entreprises

Sous l’appui de l’IFDC-CATALIST, ce programme est focalisé sur l’intensification de la filière maïs dans le District de Muhanga, Secteur de Cyeza. L’approche mise en pratique est l’installation des champs de démonstration sur la culture du maïs où les techniques modernes de production sont apprises par les agriculteurs.

o Programme Gender, Mainstreaming, Leadership Trajectory(GMLT) et le programme d’intégration du VIH/SIDA en milieu du travail

Ces deux programmes sont transversaux au programme triennal de Novib. Les activités qui ont été réalisées se sont focalisées sur la sensibilisation des membres et du personnel de DUHAMIC-ADRI ainsi que les bénéficiaires sur terrain sur le genre et le VIH/SIDA.

o Programme d’appui à la participation Citoyenne

Sous l’appui du PAGOR à travers la coopération canadienne, ce programme est exécuté dans le District de Nyaruguru, dans les secteurs Cyahinda et Nyagisozi. Les activités de ce programme se focalisent sur la sensibilisation de la population sur les textes légaux, l’organisation des séances débats regroupant les autorités de base et la population sur les droits et devoirs du citoyen en vue d’augmenter la participation de la population dans le développement socio-économique de leur région.
Tous ces projets ont été réalisés dans la complémentarité en vue de contribuer à l’atteinte de la mission de DUHAMIC-ADRI qui est de soutenir les initiatives de la population rurale dans la lutte pour son auto développement

La méthode la plus efficace pour sauver les arbres existants et planter de nouveaux arbres (sans menacer la production de vivres) est de renforcer les ressources naturelles les plus déficientes: le sol et sa fertilité. Les engrais minéraux ont été essentiels car l’agroforesterie traditionnelle (planter des arbres sans les nourrir) n’est plus suffisante. Le type d’agroforesterie qui intéresse le plus les agriculteurs est celui qui améliore la rentabilité de la sylviculture sur leur terrain. L’agroforesterie en combinaison avec l’usage d’engrais peut offrir de multiples avantages: des cultures vivrières augmentées et ‘la culture’ du bois augmentée pour différentes fins: bois-énergie, les tuteurs pour les haricots, paillis pour fertiliser, etc.

Pour diminuer la consommation d’arbres, SEW vise à améliorer l’organisation des acteurs de la chaîne de valeur du bois-énergie et du charbon de bois en augmentant leur professionnalisme, en les appuyant dans leur recherche de revenus, en améliorant leur connaissance de l’entreprenariat et le business et en créant des liens entre les producteurs, les consommateurs et le secteur public. Les grands consommateurs du bois-énergie forment un groupe cible spécifique. Les autres activités importantes du projet sont: rendre plus efficace le processus de transformation des arbres en charbon de bois à travers une technique de carbonisation moderne, introduire des foyers améliorés et les commercialiser d’une façon plus efficace.

Lisez tout le rapport ici

Introduction générale

Le travail présenté ici est la version résumée fait suite à une recommandation de « l’atelier de réflexion sur les activités, de DUHAMIC-ADRI et sur son orientation stratégique » tenu au Centre Saint André de Kabgayi du 26 au 27 Juin 2004. Il a été souhaité de « faire une mémoire institutionnelle relatant l’image de DUHAMIC-ADRI, depuis sa création jusqu’aujourd’hui ».

Au moment où la version détaillée donne de plus amples informations concernant les réalisations de l’Association sur une période de 25 ans, la présente version résumée se limite à l’essentiel de ces réalisations sur la même période faisant souvent abstraction de certains indicateurs trouvables ailleurs, notamment dans les rapports périodiques de DUHAMI-ADRI.

Le présent rapport s’articule sur trois axes :

  • DUHAMIC-ADRI entre 1979 et 1994
  • Programmes d’action de DUHAMIC-ADRI après 1994 jusqu’en 2004
  • Vie institutionnelle après la relance de l’Association depuis 1994

Etant donné que l’existence de DUHAMIC-ADRI reste fondée sur les services octroyés à ses partenaires du monde rural, la plus grande partie du rapport traite des réalisations en faveur des groupements partenaires. Et pour rester dans l’esprit de « mémoire institutionnelle », le rapport se termine sur des perspectives pour le futur puisque la connaissance du passé de DUHAMIC-ADRI doit permettre de mieux comprendre son présent et de mieux préparer son avenir.

Lire le document entier

INTRODUCTION

1. Zone d’intervention

Sur 30 districts du pays, DUHAMIC-ADRI intervient dans 13 districts répartis dans les Provinces comme suit:

Province du Sud:

Muhanga, Kamonyi, Nyaruguru, Nyamagabe, Huye, Nyanza, Gisagara et Ruhango;
Province du Nord:
Rulindo et Gakenke

Province de l’Ouest:

Karongi, Nyabihu. Les activités dans le district de Nyabihu restent sur les appuis conseils.

Ville de Kigali:

Siège de DUHAMIC-ADRI

1.1. Domaines d’intervention/Axes

Développement des capacités économiques des producteurs;
Renforcement de la mobilisation sociale des groupes vulnérables;
Protection de l’environnement;

Développement des capacités institutionnelles.

Les activités réalisées tournent autour de ces 4 axes à travers différents projets/programmes. Le budget total qui était prévu au cours de l’année 2012 est de 891 333 387 Frs dont 778 338 325 Frs ont été utilisés. Soit une consommation budgétaire annuelle de 87%. ( voir le détail dans le rapport financier).
39 membres du personnel dont 15 femmes ont participé dans la mise en œuvre des activités.

Lire le rapport

Pour l’année 2013, DUHAMIC-ADRI a intervenu dans 12 Districts sur 30 que compte le pays. Ces Districts sont localisés dans les Provinces ci-après:

  • Province du Sud : Districts de Muhanga, Kamonyi, Nyaruguru, Nyamagabe, Huye, Nyanza, Gisagara et Ruhango;
  • Province du Nord : Districts de Rulindo et Gakenke;
  • Province de l’Ouest : District de Karongi;
  • Ville de Kigali : District de Kicukiro où se trouve le siège de DUHAMIC-ADRI.

Au cours de l’année 2013, DUHAMIC-ADRI exécute 12 projets sous financement des différents bailleurs de fonds.

Le groupe cible des interventions de DUHAMIC-ADRI est constitué par les personnes à faibles revenus ayant une exploitation agricole inférieure ou égale à 0,25 ha, les artisans ou les paysans exerçant de petites activités génératrices de revenus, les membres des coopératives impliquées dans les chaînes de valeur agricole et d’élevage, les enfants orphelins(OVCs) provenant des ménages pauvres. Ces OVCs sont appuyés à travers les services sociaux économiques dont le payement des frais scolaires, l’octroi du matériel scolaire, le payement de la Mutuelle de Santé, l’appui aux projets générateurs de revenus, etc.

Au cours de l’année 2013, DUHAMIC-ADRI a servi 30 219 bénéficiaires dont 14 526 sont des femmes soit un taux de 48%. Les autres membres du groupe cible sont les familles bénéficiaires des activités de reboisement et d’aménagement des fossés anti érosifs utilisées comme main d’oeuvre et des personnes touchées par le programme du VIH/SIDA 2. Grandes réalisations

Au cours de l’année 2013, les activités prévues dans le Plan d’Actions 2013 ont un taux de réalisation satisfaisant car toutes les activités prévues ont été exécutées à plus de 80%. Les grandes réalisations se trouvent à deux niveaux :

  • Au niveau de la vie Institutionnelle, on citerait notamment
  • Au niveau des activités planifiées

Lire tout le rapport

2. Grandes réalisations

Les activités prévues dans le Plan d’Actions 2014 ont un taux de réalisation satisfaisant car toutes les activités prévues ont été exécutées à plus de 90%. Ceci est le résultat des efforts de différentes personnes qui ont participé à la mise en place des activités. Les grandes réalisations se trouvent à deux niveaux.

Au niveau de la vie Institutionnelle.

 L’Assemblée Générale a adopté les rapports narratifs et financiers 2013 et le plan d’action 2014 tenue en date du 19/04/2014 et a formulé certaines recommandations sur le déménagement de SOSOMA Industries et celle de Juin 2014 qui a adapté les plans révisés de DUHAMIC-ADRI Training Center;

4 réunions du Conseil d’Administration tenues ont examiné les sujets différents dont notamment: adoption des documents de DUHAMIC-ADRI, programme des visites sur terrain par les membres, évaluation des cadres pour 2013, position de l’auditeur RUMA sur le rapport financier 2013 de DUHAMIC-ADRI, examen de l’état d’avancement des activités de mise en place de DUHAMIC-ADRI Training Center et Suivi de l’état d’avancement du plan d’action 2014;

Mise en place du nouveau Conseil d’Administration en Novembre 2014;

Les membres ont effectué quatre visites des activités sur terrain;

Formation sur la prévention et la gestion des conflits organisée en date du 23/02/2014 par le Comité de Résolution des Conflits pour les membres et le personnel cadre de DUHAMIC-ADRI;

Visite des Rescapés du Génocide commis contre les Tutsi dans le District de Muhanga, Secteur Nyarusange en date du 26/04/2014;

Les Field Officers ont commencé à signer des contrats de performance avec le Secrétaire Exécutif;

Participation de DUHAMIC-ADRI dans différents événements de signature des contrats de performance avec tous les districts d’interventions;

Les réunions mensuelles du Conseil de Concertation Interne ont été régulièrement tenues;

Réunion annuelle avec le tout personnel de DUHAMIC-ADRI et le Conseil d’Administration en date de 19/12/2014.

Au niveau des activités planifiées:

Concernant les activités planifiées en 2014, le tableau ci-après montre les grandes réalisations à travers différents projets.

Lire tout le rapport

USAID/HIGA UBEHO program “Be determined and live” came after CHAMP Project (Community HIV/AIDS Mobilization Program) implemented by Global Communities (Former CHF International) and funded by PEPFAR (the US President’s Emergency Plan for AIDS Relief) through USAID (United States Agency for International Development).

USAID/Higa Ubeho is a five year program funded by USAID and PEPFAR and leaded by Global Communities from October 2009. This program was implemented in consortium with international partners such as Catholic Relief Services and Care International and by different local partners including DUHAMIC-ADRI who covered three out of twenty districts of the whole program operation area.

Strategic objectives of USAID HIGA UBEHO were the following:
• Access of vulnerable families to social and health services of quality,
• Family development in economic, nutritional and educational activities,
• Reinforcement of Capacity building of local institutions and civil society in social and health services,

DUHAMIC-ADRI is among several local NGO which implemented the program within 3 districts, and 16 sectors and contributed to three key results of the program:
• Result 1: Increased access to a network of high-quality preventive, curative, and social services at the household and community levels for the most vulnerable;
• Result 2: Strengthened stability of families and communities through economic strengthening, food security, and education; and
• Result 3: Strengthened capacity of local government, civil society and community groups to support the most vulnerable children and families in a sustainable manner.

Beneficiaries of USAID/Higa Ubeho Program are called in Kinyarwanda « Abahizi » and the program was implemented in collaboration with community intermediaries called “abahuza”. DUHAMIC-ADRI worked closely with districts, sectors, cells, JADF, Health Centers, schools and sometimes with parishes.

Read the whole report

I. Executive Summary

Since October 2011, DUHAMIC-ADRI in partnership with Global communities is implementing a 5 years (July 2011 to June 2016) livelihood program known as USAID Ejo Heza program for Improved Integrated livelihood program (IILP). The implementation of activities at field level is done in 8 districts of Southern (Nyanza, Nyamagabe, Huye, Nyaruguru and Gisagara) and Western province (Ngororero, Karongi and Rutsiro). The program is implemented by four Rwandan Organizations (DUHAMIC-ADRI, AREE, ADEPR and CARTAS) and two international Organizations (Save the Children and FEG). DUHAMIC-ADRI is implementing the program in 5 districts of Southern province (Nyanza, Nyamagabe, Huye, Nyaruguru and Gisagara) within their 12 sectors across all districts.

This comes as the third year of the program implementation and it has brought opportunities to adopt and to review the best practices learnt from last two years to make the program vibrant and a unique model livelihood implemented with integrated approaches.

As usual DUHAMIC-ADRI had prepared regular periodic reports (monthly, quarterly report and some ad hock reports as were needed) to share with donor the program performance and achievements versus the targets fixed in each specific fiscal reporting period. This annual report intends to compile as summarized a set of activities and achievements done in Fy14 to show globally the performance of the ended fiscal year in terms of activities done, achievements registered, challenges met and possible solutions taken to mitigate those challenges.

By considering all program performance, if all targets are taken together, the program has over achieved the annual targets more than 3 times of planned. But if we put aside the indicators (Value of agricultural and rural loans and # kitchen gardens established) where the achievement is higher, the status of achievement for remaining indicators is a 100%. The low level of achievement has been observed on the indicator of # MSMEs receiving USG assistance to access bank loans where the achievement is 83%. For other indicators, the achievements versus targets are higher than 83% and for most of them; more than 100%.

Read the whole report

Durant l’année 2015, les actions/programmes de DUHAMIC-ADRI sont localisés dans 9 Districts, à savoir : Kamonyi, Muhanga, Nyanza, Nyamagabe, Huye, Gisagara et Nyaruguru de la Province du Sud; Rulindo de la Province du Nord et Kicukiro de la Ville de Kigali où se trouve le Siège de DUHAMIC-ADRI. Pour chaque District, les interventions sont concentrées dans 2, 3, 4 ou 5 secteurs pour plus de visibilité et d’impact.

Les bénéficiaires sont constitués par les différentes catégories de personnes pauvres ayant les caractéristiques différentes selon la nature de chaque projet. En 2015, les bénéficiaires se retrouvent dans les catégories suivantes:

  Les pauvres économiquement actifs ;
  Les femmes et les jeunes en chômage (garçons et filles);
  Les jeunes déscolarisés sans occupation rémunératrice;
  Les ménages à faibles revenus et ayant de petites exploitations agricoles;
  Les groupes plus pauvres comme les enfants orphelins, les veuves, et les PVVIH;
  La communauté en général pour les activités communautaires à caractère environnemental ou de mobilisation communautaire dans la zone d’intervention.

En général, l’appui à ces bénéficiaires se fait à travers les structures communautaires comme les coopératives, les groupes d’épargne et de crédit, les groupes de nutrition, les groupements économiques, les champs écoles ou les ménages. Pour le groupe cible, l’indicateur intéressant est le nombre bénéficiaires directement touchés.

L’état de réalisation des activités est présenté par projet. Pour chaque projet il est décrit les parties suivantes : l’introduction, les zones d’intervention, les grandes réalisations, l’état de réalisation des activités par rapport à la prévision et les contraintes rencontrées.

Cliquez ici pour lire tout le rapport

Projet de création d’un centre de formation et d’accueil « DUHAMIC TRAINING CENTER - DTC)

L’objectif général de ce projet est d’augmenter les capacités financières de DUHAMIC-ADRI par création d’une activité génératrice de revenus afin d’assurer l’autofinancement des activités de développement planifiées.

L’initiative de développer une activité génératrice de revenu est un choix très louable. Au Rwanda, les ONGs font face au défi majeur de l’autonomie financière dans la perspective d’un autofinancement plus accru. Certaines ont fermé leurs portes à cause du manque de financement externe et d’autres ont réduit sensiblement le staff pour s’ajuster au ressources financières disponibles. La situation de crise dans les ONGs s’aggrave au jour au jour. Face à cette situation, DUHAMIC-ADRI n’a pas croisé les bras mais a commencé d’investir dans les projets générateurs. L’exemple est celui de Sosoma Industries ltd qui a été créée en 2008 dont DUHAMIC-ADRI tient la position de l’investisseur majoritaire avec 93% des actions. Les dividendes annuellement perçues sont utilisées pour compléter le budget annuel des activités de développement.

A la lumière des éléments techniques et financiers mis en exergue par le présent projet, il ressort que le projet de Centre DTC est financièrement et économiquement viable. Sa création cadre bien avec les actions engagées par le Gouvernement du Rwanda et DUHAMIC-ADRI en vue de renforcer les capacités institutionnelles et financières des opérateurs économiques locaux. Sa rentabilité ainsi que ses effets socio-économiques sont établis. Le projet a eu l’appui des organes de gestion et de décision de DUHAMIC-ADRI et mérite un appui des partenaires financier en vue de sa mise en œuvre. Compte tenu de l’intérêt socio-économique et d’autofinancement du projet DTC et des avantages qu’il recèle, DUHAMIC-ADRI attend des partenaires le soutien du projet et la participation à la mobilisation des ressources financières et technologiques nécessaires à sa réalisation.

Lire le document entier

DUHAMIC-ADRI reconnait la contribution des diverses personnalités dans l’atteinte des objectifs du programme Paix au delà des frontières /Peace Beyond orders dans les Districts Muhanga et Kamonyi où il a été exécuté ce programme. Les remerciements vont à l’endroit des autorités locales pour leur franche collaboration et tout intervenant dans divers domaines ayant contribué pour la consolidation de la paix et la transformation de conflits dans les communautés de base ciblée par le programme. DUHAMIC-ADRI gar era en mémoire le grand travail réalisé par les "artisans de paix" et les" amis de paix" dévoués pour le changement de comportements et de pratiques des bénéficiaires au niveau individuel et collectif.

Nos sincères remerciements vont sans doute à l’endroit de toute l’équipe nationale et régionale d’OXFAM, aux partenaires du consortium au Rwanda, Burundi et RDC et à tout et chacun qui, de loin ou de près a contribué pour la réalisation de ce travail.

Répondant aux causes profondes qui nourrissent les conflits dans les pays de la région des grands lacs africains, à savoir le Burundi, la RDC et le Rwanda, le programme « Paix au delà des Frontières », communément appelé en anglais « Peace Beyond Borders », en abrégé « PBB», est exécutée de juin 2012 à juin 2016 sous la coordination d’Oxfam, par un consortium de 10 organisations nationales et internationales œuvrant dans les trois pays. Financé par le Ministère Néerlandais des Affaires Etrangères et Oxfam, le programme couvre 4 provinces au Burundi, 2 provinces en RDC et 4 provinces au Rwanda.

Lire Plus

Copyright © DUHAMIC ADRI 2021. All right reserved. Created by Havath Ltd
Privacy Policy , Terms & Conditions